Gesves dit “non” au projet d’enfouissement de déchets nucléaires

A l’initiative des mandataires ECOLO,
Gesves dit “non” au projet d’enfouissement de déchets nucléaires de l’ONDRAF!

Le 1er avril dernier, l’Organisme national des déchets radioactifs (ONDRAF) a lancé une enquête publique proposant d’enfouir au moins 13.600 m³ – soit l’équivalent de cinq piscines olympiques – de déchets hautement radioactifs dans notre sous-sol. Un enfouissement irréversible qui engage notre sous-sol pour un million d’années. Et ceci sans débat public et en pleine crise du COVID!
A l’initiative de nos mandataires ECOLO, le Collège communal a adopté une motion s’opposant fermement à l’enfouissement proposé par l’ONDRAF.

Voir la motion du Conseil Communal

Non, à l’usine de Tarmac à Assesse.

L’annonce du projet de l’installation d’une usine à Tarmac à l’entrée d’Assesse (dans le Bois Robiet, à hauteur de Sart-Bernard entre la N4 et la E411) suscite un émoi considérable au sein des habitants de la commune d’Assesse. Cette inquiétude est bien compréhensible et totalement partagée par la locale Ecolo de Gesves.

L’installation d’une usine d’une telle ampleur, à l’entrée du Condroz, mettrait en péril le caractère rural de la région.

La disparition d’une importante zone boisée, l’artificialisation des sols et l’impact visuel de la tour à construire, conséquences potentielles de l’installation d’une telle usine, seraient en outre en contradiction avec les objectifs régionaux, notamment en matière de protection de la biodiversité, du cadre de vie et du climat.

Qui plus est, les vents dominants pourraient transporter les fumées de cette usine jusqu’à Faulx – Les Tombes

Sur le plan énergétique, de la mobilité et de l’aménagement du territoire, un tel projet n’a pas donc sa place dans un tel environnement et la locale ECOLO de Gesves soutient donc sans condition l’opposition émise par les membres de la locale ECOLO d’Assesse.

Gesves – Venez au Conseil Communal de ce mercredi 12 février!


Ce mercredi 12 février 2020 à 19h30 se tient le prochain Conseil Communal à Gesves (Maison Communale). Vous pouvez consulter l’ordre du jour en cliquant sur ce lien.

Pour rappel, le Conseil Communal est un lieu ouvert qui appartient aux Gesvoises et Gesvois. Vous avez, de plus, la possibilité d’interpeller nos élu.e.s selon les modalités prévues dans le nouveau Règlement d’Ordre Intérieur (ROI) .

Le Conseil Communal se tiendra à la Maison commune, chaussée de gramptinne, n°112.

A épingler notamment lors de ce Conseil Communal:

  • Présentation du projet de nouveau terrain de foot à Gesves
  • Population scolaire dans nos écoles communales
  • Présentation du plan quinquennal de notre biblothèque

Ordre du jour complet du conseil communal de Gesves du 12 février 2020

Gesves se déclare en état d’urgence climatique!

Lors de son Conseil Communal du 18 décembre 2019, la Commune de Gesves a déclaré l’état d’urgence climatique.
Les scientifiques le prédisent depuis 50 ans et le démontrent depuis 20 ans : le dérèglement climatique, qui frappe déjà les populations les plus précarisées et nos agriculteurs, est bel et bien d’origine humaine. Les citoyens l’ont d’ailleurs bien compris. Depuis deux ans et toutes générations confondues, ils réclament des mesures à cor et à cris. Au moment où la COP 25 montre l’incapacité des pays à mener une action ambitieuse coordonnée, c’est au niveau de l’action locale que nous devons agir avec un impact direct sur le territoire. C’est pourquoi le Conseil Communal de Gesves a décidé de déclarer l’état d’urgence climatique de notre commune.

Déclaration d'urgence climatique à Gesves

Qu’est-ce à dire ?

Au travers de cette déclaration, le pouvoir communal gesvois s’engage sur de nombreux points à lutter très concrètement en faveur du climat (voir liste reprise dans la déclaration en annexe). Elle a notamment décidé d’adopter un plan de gestion de l’eau qui fera de Gesves une commune résiliente face aux vagues de chaleurs et à l’augmentation annoncée des pluies et orages, sources d’inondations ; de s’orienter désormais vers la conception de quartiers durables, et vers une économie circulaire pour les chantiers de rénovation et les lotissements ; de mettre sur pied une Commission Climat qui proposera des actions et assurera le suivi des initiatives communales.

Plus globalement, la commune de Gesves s’engage à travailler transversalement et à orienter ses politiques et ses actions de manière à atteindre la neutralité carbone avant 2050, la fourniture des bâtiments communaux à 100% en énergie verte – et, si possible, une réduction de 55
% de la production de gaz à effet de serre – dès 2030.

La commune s’engage donc au-delà de l’engagement pris au travers de la
Convention des Maires – qui l’obligeait à réduire de 40% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 – et s’aligne ainsi sur les objectifs plus ambitieux de la Région wallonne.

La motion est disponible ici…

Pour toute question, n’hésitez pas à nous interpeller!