Bilan après un an de nouvelle législature communale à Gesves


En décembre 2012, le nouveau conseil communal de Gesves était installé. Et malgré une très belle progression d’Ecolo à Gesves (+5% et deux élus au conseil communal: Corentin Hecquet et Cécile Barbeaux et une élue au conseil du Cpas: Michèle Visart), la liste du bourgmestre Paulet avec un score de 45% a obtenu une majorité absolue en sièges au conseil communal (pour rappel : GEM (MR) a 9 sièges, RPG (PS) a 4 sièges, ICG (CdH) en a 2 et Ecolo en a décroché 2).
Après 12 mois de fonctionnement, nous souhaitons partager avec vous le bilan de ce début de législature.

La majorité a-t-elle un projet, hormis le pouvoir ?
Depuis le 30 janvier 2013, date à laquelle la majorité a présenté sa note de politique communale, nous avons cherché quelle était sa vision politique de Gesves pour les années à venir. Malheureusement pour nous tous, citoyens Gesvois, nous n’avons rien trouvé ! Hormis la poursuite des dossiers initiés il y a 2 législatures, aucun nouveau projet pour répondre aux défis sociaux, économiques et environnementaux n’a vu le jour sur notre commune.
Pire : à l’analyse du budget 2013, nous avons pu mettre en évidence des divergences flagrantes entre la note de politique communale et les affectations budgétaires pour la réaliser. Un exemple ? La majorité promet dans sa note de doubler certaines primes alors que le budget y consacré diminue… : la nouvelle législature communale commençait mal !

Le logement aux abonnés absents…
Dans son programme, Ecolo souhaite développer le logement public sur Gesves pour les revenus précaires et modestes mais aussi pour permettre aux jeunes de rester dans nos villages. Actuellement avec moins de 3% de logements publics, la commune ne respecte pas ses engagements régionaux : elle doit tendre vers les 10%.
Et pour ce faire, la Région wallonne propose de subsidier les nouveaux projets à 65% : une belle motivation !
Malheureusement, aider les Gesvois sur le long terme n’est pas une priorité de la majorité actuelle puisqu’aucun dossier n’a été introduit pendant ces 12 mois écoulés et que le projet de quartier à Sierpont a été abandonné aux investisseurs privés!

Des taxes, des taxes et encore des taxes…
Souvenez-vous pendant la campagne électorale : le bourgmestre Paulet promettait une diminution de la pression fiscale pour les Gesvois alors que les Ecolos vous annonçait un maintien de la fiscalité, voire des modifications de celle-ci, pour inciter à des comportements plus verts… Douze mois après la fin de la campagne, la majorité a mangé l’entièreté des réserves de la commune. De nouvelles taxes et redevances inéquitables et injustes sont votées majorité contre opposition (ex. : augmentation du coût pour l’obtention de nombreux documents administratifs, nouvelles taxes sur les égouts même pour les citoyens qui n’en n’ont pas, taxes sur les terrains non bâtis, etc.).
Comble du cynisme… Lors du conseil communal où ces taxes ont été votées, le premier citoyen de Gesves annonçait qu’elles seraient en place pendant 4 ou 5 ans puis retirées (sans doute à la veille des élections… Ethique, quand tu nous tiens) !

La bonne gouvernance orpheline à Gesves !
Une majorité absolue n’a pas de contre-pouvoir, ni de contrôle au sein du collège. Le bourgmestre Paulet a d’ailleurs souligné dans une interview à la RTBF : «Aujourd’hui j’ai 62 ans et avec cette majorité absolue, je peux enfin me permettre un peu ce que je veux”… A Gesves, le dossier des travaux réalisés au cimetière par un employé communal pour son compte pose la question du contrôle interne. Vu l’absence de réaction de la majorité face à une situation attestée et relayée par la receveuse régionale et considérant le lien de parenté entre un membre du collège et l’employé concerné, l’opposition a demandé une commission d’enquête pluraliste afin d’éclaircir la situation, vérifier s’il s’agissait d’un cas isolé dans le respect des droits de la défense. Le refus de la majorité nous rend encore plus méfiants.

Un groupe ECOLO à la rencontre et à l’écoute des Gesvois
Heureusement, la politique communale ne se limite pas à travailler dans le cénacle du conseil communal, travail assez compliqué comme vous aurez pu le noter ! Avec l’ensemble de la locale Ecolo de Gesves, nous avons mis sur pied différentes activités afin d’informer, écouter et échanger avec les Gesvoises et Gesvois.
Rappelons-nous des conférences sur des thèmes comme la sécurité nucléaire (Mozet) ou sur le potentiel des énergies renouvelables sur notre territoire (Faulx les-Tombes), des petits déjeuners locaux et équitables (Haut-Bois) ou encore de la distribution de semences pour nous sensibiliser à l’importance de la biodiversité dans nos jardins ! Et le fil rouge de toutes nos activités : vous ! Vous rencontrer pour échanger avec vous sur vos priorités sur notre commune !
Alors n’hésitez pas si vous souhaitez prendre contact avec nous

Gesves : une majorité schizophrène ?


Schéma directeur du quartier de Sierpont : dossier révélateur de la gestion de la commune par la majorité GEM.

En séance du conseil communal du 4 avril dernier, le point concernant le schéma directeur du quartier Sierpont a révélé le manque de cohérence de la majorité dans ce dossier. En effet, le schéma directeur proposé au vote prévoit que 2/3 des logements se trouveront en gestion communale (entre autre pour garantir une accessibilité aux jeunes). Le conseiller Ecolo, Corentin Hecquet, a souligné l’intérêt de cette gestion communale, mais a demandé des précisions car, en séance du 21 décembre 2012, en vue du vote du budget, la majorité avait décidé de confier au collège la vente des 34 terrains pour pouvoir présenter un budget à l’équilibre. Alors que souhaite faire la majorité ? Vendre l’ensemble des terrains à un promoteur privé ou réaliser une gestion communale durable de 2/3 des terrains ? La majorité ne semble pas cohérente dans ces décisions… Suite à l’interpellation du conseiller Ecolo, le Bourgmestre Paulet a déclaré que certains points étaient à revoir dans le schéma directeur, notamment la gestion communale. En effet, le Bourgmestre ne souhaite plus que la commune gère de logements sur ce site.

La majorité serait-elle schizophrénique ? Elle fait voter un schéma directeur qui détermine des conditions qu’elle sait déjà ne pas respecter ! Ainsi, le quartier de Sierpont devient une simple opération financière permettant à la majorité d’équilibrer son budget difficile en perdant tout droit d’initiative sur une participation citoyenne, des réflexions sur la mobilité, l’accès aux jeunes à des logements… Si les finances de la commune se sentiront mieux, c’est le citoyen qui sera lésé.

Pour Ecolo « La majorité démontre par ce dossier d’une part, qu’elle est prête à sacrifier la facilité d’accès au logement en vendant ses bijoux de famille pour équilibrer son budget, ne visant que l’augmentation de la population pour augmenter les recettes communales et d’autre part, qu’elle a des pratiques peu crédibles qui consistent à voter un schéma directeur tout en disant qu’elle s’assied dessus ».

Le groupe Ecolo de Gesves continuera à travailler pour que le nouveau quartier de Sierpont soit un quartier intégré au village, économe en énergie et accessible aux jeunes.

Corentin Hecquet  – Cécile BARBEAUX
Conseiller Communal – Conseillère communale